b u n k e r A R c h é o l o g i e

b u n k e r A R c h é o l o g i e

sommaire bunker archéologie
BARBARA 1
BARBARA sommaire

En 1944, le docteur Sperabel envoya à Londres une carte de la côte basque sur laquelle figurait toutes les positions d'artillerie allemande.

En août 143, Adolphe lacoste, révoqué des p.t.t. comme franc-maçon, passe en Espagne avec son fils, pour se battre dans la Marine de la France Libre.

En janvier 1944, André Barsalère, dit "Popaul", est arrêté. Comme André Duboy il effectuait des relevés du mur de l'Atlantique, afin de renseigner Londres. Il périra en déportation au camp de Flossenburg.

Le 16 mars 1944, Jean Mouchet et Marcel Laharie font sauter une armoire téléphonique, un autre groupe la ligne Haute tension à Bacheforès. Georges Lassalle, dirigeant communiste de la résistance tombe entre les mains de l'ennemi. Il sera torturé et sans avoir parlé sera exécuté à Brantôme le 26 mars 1944.

Le 7 août 1944, à Tarnos, un attentat est perpétré sur la voie ferrée au point kilométrique 189 200. Le 23 août 1944, les occupants se retirent.

En avril-mai 1945, c'est la libération des camps de prisonniers déportés. En Pyrénées atlantique, on compte 197 fusillés ou morts au combat, 274 internés, 1446 déportés, dont seulement 832 furent sauvés.